Proxima Faery

I, Frankenstein

Avatar Septine


Publié le 29/01/2014
1 commentaire

20140129_ifrankenstein.jpg

Lorsque j’ai entendu parler d’I, Frankenstein pour la première fois, je me suis dit : « Tiens, un film original qui met en scène un personnage que j’apprécie ! Cool ! » Et bien j’avais tort. Car il s’agit tout bonnement d’une adaptation d’un comics de Kevin Grevioux ! Mais c’est en lisant le synopsis que le scepticisme m’envahit subitement. J’ai même dû le relire plusieurs fois pour être sûre que je ne m’étais pas trompée de film. Je vous laisse découvrir.

Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu'à aujourd'hui grâce à une anomalie génétique lors de sa création. Il vit aujourd'hui dans une sombre métropole où deux clans d'immortels s'affrontent depuis des millénaires. Adam va être contraint d'y participer…

Dans le genre revisité, on peut dire que ça va loin ! Je ne me considère pas forcément comme une puriste, mais là, je ne cautionne pas trop cette version moderne de l’œuvre de Mary Shelley datant de 1818. Ce livre, que j’ai découvert très jeune, est pour ma part un ouvrage de référence, et I, Frankenstein ne respecte rien de cela. Cela dit, je peux admettre que cette version revisitée puisse plaire, du moins à ceux qui découvrent l’univers de Frankenstein pour la première fois.

20140129_ifrankenstein2.jpg

Abordons maintenant le casting. Le rôle d’Adam sera interprété par Aaron Eckhart (The Dark Knight, Rabbit Hole). Nous retrouverons également Bill Nighy, Yvonne Strahovski, Miranda Otto, Jai Courtney et Aden Toung. Quant à la réalisation, elle est assurée par Stuart Beattie, connu notamment pour son travail scénaristique sur la saga Pirates des Caraïbes. Aussi, l’ambiance sombre du film ne sera pas sans rappeler Underworld, que l’on doit aux producteurs de la saga vampirique.

Visuellement, les effets spéciaux sont très beaux d’après la bande-annonce. On y voit des espèces de gargouilles assez impressionnantes, et les combats musclés dépotent un max. Rappelons que le film sort aujourd’hui dans les salles obscures, n’hésitez donc pas à donner votre avis si vous allez le voir.

J’en profite également pour préciser que Frankenstein est bien le nom du docteur, pas de la créature (ici nommé Adam). Cela peut sembler stupide, mais certaines personnes font encore l’amalgame ! Et avouez qu’avec un titre qui signifie « Moi, Frankenstein », il y a de quoi confondre !

Vous aimez notre article ? N'hésitez pas à le partager !
Facebook Twitter Google Plus

Retour aux articles

N'hésitez pas à nous laissez un commentaire !



Merci de retaper le code de l'image : Code de vérification

Quel est l'auteur de l'article ?

Marre du captcha ? Inscrivez-vous !

Commentaires :

Avatar Septine posté le 05/02/2014 à 16:12 :
Après avoir été voir le film, je dois quand même avouer qu'il n'était pas trop mal. On se laisse prendre à l'histoire et la réalisation est réussie. C'est juste le côté "revisité à fond" qui me dérange. Cela dit, belle prestation tout de même pour Aaron Eckhart.