Proxima Faery

Assassin's Creed : Rogue et Unity

Avatar Trollinov


Publié le 20/11/2014
Aucun commentaire

Chaque année à cette période, nous avons droit à un nouveau jeu d'Ubisoft de la franchise Assassin's Creed, sauf que cette fois ci nous n'avons pas eu un, mais deux jeux : Assassin's Creed Rogue et Assassin's Creed Unity.
Mais petit bémol, si vous voulez jouer aux deux, il va falloir investir si ce n'est déjà fait dans une nouvelle console. En effet, Rogue n'est disponible que pour PS3 et Xbox 360, alors que Unity est proposé sur les NextGen à savoir PS4 et Xbox One. Les joueurs PC quant à eux, bénéficient des deux jeux.
Pour rappel, Rogue et Unity sont disponibles depuis le 13 novembre.

20141119_assassins_creed_rogue.jpg

Assassin's Creed Rogue

Abordons tout d'abord Assassin's Creed Rogue. Cet épisode est un peu particulier car cette fois-ci, vous allez passer du côté obscur des Templiers. En effet, vous incarnerez Shay Patrick Cormac, un assassin, qui suite à une mission qui a tourné au drame, va renier ses frères qui tenteront alors de le tuer. Animé par la vengeance, Shay va se mettre à traquer les assassins jusqu'à en devenir le chasseur le plus redouté de l'histoire.

Ce nouveau jeu se situe d'un point de vue chronologique de l'histoire entre Assassin's Creed Black Flag et Assassin's Creed 3 (oui ils sont sortis dans le désordre!) et se déroule en Amérique du Nord. Vous explorerez surtout New York, la River Valley mais également les glaciers de l'océan Atlantique Nord.

Le jeu reprend pour beaucoup le système de Black Flag, donc ne vous attendez pas à de grandes nouveautés. La navigation occupe une grande place mais les terres à explorer sont beaucoup plus vastes.
On trouve juste quelques nouveautés du côté de l'équipement du bateau, comme le boulet enflammé ou l'huile bouillante enflammée à l'arrière du vaisseau qui vous permettra de mettre fin à vos poursuivants.

Même si ce jeu ne propose pas vraiment d'innovation, l'univers étant assez vaste, il devrait bien vous occuper. Et le scénario peut s'avérer intéressant pour découvrir l'histoire d'un point de vue Templier. Je vous laisse découvrir le trailer.

20141119_assassins_creed_unity.jpg

Assassin's Creed Unity

Passons maintenant à Assassin's Creed Unity. Ce jeu a fait bien plus parler de lui vu que c'est le premier véritablement NextGen (Black Flag étant sorti sur toute les plateformes).
Unity se déroule en France, plus précisément à Paris pendant la révolution française. Le jeu vous plongera dans les aventures d'Arno Dorian dans une période allant de la prise de la Bastille à la mort de Louis XVI.

Si j'ai un peu tardé à faire cet article, c'est parce que je voulais vous faire part de mon point de vue ainsi que celui d'Einar. Et nous avons donc attendu de faire le jeu (du moins en partie) avant de vous en parler.
On ne va pas vous mentir, on a trouvé ce volet moins bon que le précédent. Après un Black Flag avec un univers immense et varié, Unity fait tout de suite plus fade (même si graphiquement le jeu reste très bien fait) et vu que l'histoire se passe à Paris, on ne se balade qu'en ville avec quelques passages à Versailles.
Le scénario est lui aussi plus plat, heureusement il est un peu relevé par le côté historique et la croisée de personnages intéressants tels que Vidocq ou encore Napoléon. Finies les parties hors Animus, là on se contente juste de quelques vidéos pirates (dans le sens hacker, on n'est plus dans Black Flag!) qui cherchent à nous dévoiler la vérité. C'est dommage à mon sens, ça ajoutait plus d'intrigue et j'avoue que j'avais déjà été déçu par la partie hors Animus de Black Flag, où l'on devait passer son temps à pirater les ordinateurs d'Abstergo, ce qui devenait vite chiant. Finie l'époque Desmond...

20141119_assassins_creed_unity_01.jpg

Au niveau gameplay les déplacements sont plus fluides, même si on se retrouve encore régulièrement figé en équilibre sur des poteaux, mais l'ajout de la descente contrôlée est vraiment un plus (on se demande pourquoi ils ne l'avaient pas implantée plus tôt !), ça vous évite de sauter du haut des toits et de vous écraser lamentablement dans la rue, d'autant plus que la barre de vie ne se restaure plus automatiquement !
Les combats sont plus difficiles, du moins au départ, ce qui vous oblige à rapidement augmenter les caractéristiques de votre personnage. Le crochetage est lui aussi plus difficile. Il se présente comme une jauge avec un curseur qui se déplace assez rapidement et vous devez l'arrêter dans une toute petite zone bleue, ce qui s'avère plutôt agaçant vu qu'en cas d'échec, vous cassez votre crochet qui est bien sûr en quantité limitée. Je préférais nettement le système d'Assassin's Creed 3 où l'on devait orienter les deux joysticks pour crocheter la serrure, c'était plus réaliste et surtout moins énervant !

Point de frustration de cet épisode : les coffres. Vous avez comme d'habitude plein de coffres à récupérer mais certains ne s'ouvrent pas simplement !
Vous avez les classiques qui s'ouvrent juste en appuyant sur une touche, les verrouillés qui nécessitent la compétence de crochetage que j'évoquais précédemment, les coffres « Nomad » déblocables depuis l'application « Companion » (j'en reparlerai par la suite) et les coffres d'initiés qui demandent un certain niveau sur votre profil « Initiates » disponible sur le site dédié. Vous acquerrez de l'expérience si vous avez déjà joué à d'autres épisodes d'Assassin's Creed et vous pourrez en obtenir avec des exercices proposés quotidiennement, sauf que le site affiche « Coming soon » pour le moment !

20141120_assassins_creed_unity_companion.jpg

Abordons l'application « Companion ». Cette application de second écran (disponible sur PC et Smartphone) est au premier abord intéressante. Avec, vous pouvez visualiser la carte avec votre position en temps réel, accéder à la base de données, voir vos récompenses, consulter votre équipement et surtout diriger votre guilde d'Assassins. Vous pouvez comme dans les précédents épisodes, envoyer vos assassins effectuer des missions afin de récolter de l'argent ou des objets exclusifs contenus dans les fameux coffres « Nomad ». Le problème, c'est que l'on ne peut gérer ses assassins uniquement par le biais de l'application, ce qui vous obligera à jongler sur deux écrans en cours de partie, mais l'avantage, c'est que vous pourrez continuer de les envoyer en mission n'importe quand, sachant que la récupération d'un coffre prend tout de même 24h ! Une gestion sur la console avec en plus l'application aurait été nettement plus appréciable.

En plus des classiques missions de scénario, vos ballades dans Paris seront agrémentées d'« actions publiques ». Ce sont des actions qui apparaissent spontanément telles que rattraper un voleur, effrayer des brutes. Il vous faudra en effectuer pas mal pour débloquer certains éléments du jeu.
Autre nouveauté bien appréciable, les enquêtes. Assez rapidement dans le jeu, vous allez être amené à rencontrer Vidocq, qui vous poussera à mener des enquêtes. Pour résoudre des meurtres, vous devrez vous servir de votre vision d'aigle pour découvrir des indices, trouver des suspects et les interroger et en déduire avec tous ces éléments qui est le coupable.

20141120_assassins_creed_unity_enquete.jpg

Élément nouveau de Unity et qui a été beaucoup mis en avant lors des présentations, le mode coopération. Au cours du jeu vous seront proposées des missions en mode coopératif allant jusqu'à quatre joueurs. Je n'ai malheureusement pas pu tester ce mode, car pour en profiter il faut un abonnement payant Xbox Live ou PlayStation Plus, donc pour le moment je ne ressens que de la frustration devant des missions que je ne peux effectuer !

Outre le mode coopératif qui est réellement nouveau dans ce volet, cet épisode reste un peu décevant et présente pas mal de frustrations. L'histoire globale du jeu n'avance pas avec ce volet et Arno n'est pas particulièrement charismatique.
On apprécie quand même beaucoup les quêtes annexes proposées, avec un coup de cœur pour les enquêtes et les graphismes de haut niveau.

Vous aimez notre article ? N'hésitez pas à le partager !
Facebook Twitter Google Plus

Retour aux articles

N'hésitez pas à nous laissez un commentaire !



Merci de retaper le code de l'image : Code de vérification

Quel est l'auteur de l'article ?

Marre du captcha ? Inscrivez-vous !

Il n'y a aucun commentaire pour le moment. N'hésitez pas à laisser le votre.